Versione stampabile

Giovanna DEVINCENZO (dir.)

Les cahiers du dictionnaire n.1

Giovanna DEVINCENZO, Les cahiers du dictionnaire, n.1, 2009, Bari, Schena, pp. 146.
Le premier numéro de la revue annuelle Les cahiers du dictionnaire, créée et dirigée par Giovanni Dotoli, offre une présentation des recherches en cours en lexicographie et métalexicographie, notamment au sein du laboratoire LaBLex. La première section, Recherches, est constituée de sept articles concernant différents aspects du panorama lexicographique contemporain : Giovanni DOTOLI (Quel dictionnaire demain ?, pp.13-22) s’interroge sur les diverses fonctions du dictionnaire, par le biais de renvois intertextuels aux auteurs principaux de la lexicographie française, prenant en considération les nouvelles instances méthodologiques dans le travail de rédaction du dictionnaire, les attentes du public, les dynamiques avec les autres disciplines et avec le texte littéraire. Jean PRUVOST (L’épigraphe lexicographique, pp.23-54) se penche sur un composant du texte dictionnarique souvent négligé dans les analyses lexicographiques, traçant un panorama passionnant et érudit des épigraphes des dictionnaires français les plus célèbres du XVIIe siècle à nos jours : l’épigraphe est analysée dans toutes ses manifestations comme le témoignage de l’esprit et de l’idéologie qui président à la rédaction du dictionnaire en tant qu’image d’une langue, d’une époque, d’une culture.
La contribution de Danièle MORVAN (De l’articulation du discours lexicographique : la fonction démarcative de la « grande division », pp.53-68) porte essentiellement sur le rôle capital de la typographie dans le texte lexicographique ; dans ce cas particulier, l’auteur analyse le traitement et les fonctions de la « grande division » (le signe typographique ) dans un corpus de dictionnaires, afin d’en relever les constantes d’emploi et les dynamiques. Mariadomenica LO NOSTRO (Les tables des verbes, dix ans après, ont-elles tellement changé ?, pp.69-92) s’intéresse en revanche au traitement de la grammaire dans les dictionnaires, en particulier pour ce qui concerne les tables relatives aux conjugaisons verbales ; son analyse en perspective comparative des éditions successives du texte lexicographique approfondit les dynamiques du rapport entre lexique et grammaire dans les dictionnaires.
L’article de Cosimo DE GIOVANNI (Quel apport de la linguistique de corpus à la lexicographie bilingue?, pp. 93-108) se propose d’analyser les rapports et les interactions possibles entre la linguistique de corpus et la lexicographie, afin de mettre en évidence le potentiel de contribution des corpus comparables pour la rédaction d’articles de dictionnaires bilingues. Le cas de l’adjectif accablant offre une exemplification de la démarche méthodologique, ainsi que des résultats prévisibles. Mariangela PICCATO (Anciennes et nouvelles formes de tourisme : analyse lexicale dans une optique diachronique, pp.109-120) présente une étude diachronique des unités lexicologiques concernant le domaine notionnel du tourisme, avec une attention particulière pour l’évolution du secteur et les néologismes désignant les nouvelles pratiques touristiques (écotourisme, agritourisme…). Osvaldo LANZOLLA (Pour un corpus de citations : analyse du cycle des quatre romans américains de Boris Vian, pp.121-132), enfin, présente l’étude d’un corpus de citations littéraires tirées de l’œuvre de Boris Vian, afin d’analyser les problématiques liées à la traduction et aux stratégies de transposition interlinguistique.
La deuxième section du volume (Comptes-rendus, pp.133-146) se compose de comptes rendus d’ouvrages lexicographiques italiens et étrangers : le Dictionnaire alphabétique et analogique des activités physiques et sportives de Pierluigi Ligas (par Anna GIAUFRET) ; l’ouvrage L’Esprit des mots d’Alain Rey (par Sara POFI) ; le Dictionnaire de la Grande Guerre : 1914-1918 de François Cochet et Rémy Porte (par Lucia Cristina LAROCCA) ; l’essai de Jana Altmanova Néologismes et créativité lexicale du français contemporain dans les dictionnaires bilingues français-italien (par Maria Rosaria DAVID) ; le recueil dirigé par Jean-François Sablayrolles Néologie et terminologie dans les dictionnaires (par Maria Giovanna GUARIO) ; l’ouvrage Dictionnaires bilingues. Méthodes et contenus dirigé par Thomas Szende (par Sara POFI) ; le Rouge. Dictionnaire de la couleur. Mots et expressions d’aujourd’hui. XXe-XXIe siècles d’Anne Mollard-Desfour et l’ouvrage de Giovanni Dotoli La construction du sens dans les dictionnaires (par Celeste BOCCUZZI) ; Le vocabulaire de la francophonie, le dictionnaire du français à travers le monde, dirigé par Claude Blum (par Donatella OSTUNI). [MICAELA ROSSI]

Per citare questo articolo:

Giovanna DEVINCENZO (dir.), Les cahiers du dictionnaire n.1, Carnets de lecture n.11, 12, 0, http://farum.it/lectures/ezine_articles.php?id=173

Il logo di Farum

Questo sito è stato realizzato con DOMUS