Versione stampabile

Clara CLIVAZ

Les Métaphores du cancer ou la guérison maux à mots. La force du psychisme face à la maladie

Clara CLIVAZ, Les Métaphores du cancer ou la guérison maux à mots. La force du psychisme face à la maladie, Berne, CLart éditions, 2019, pp.210.

Après la monographie La métaphore par-delà l’infini : les pouvoirs de la métaphore : des bénéfices et de l’usage des figures analogiques dans la recherche et la vulgarisation scientifique (Berne, Lang, 2016), changeant de domaine et s’inscrivant cette fois dans le sillage du texte fondateur de Sontag, La maladie comme métaphore (1989), Clara Clivaz revient sur le pouvoir cognitif et psychique de la figure métaphorique, avec un regard différent et un livre qui adopte une optique résolument interdisciplinaire, originale et inédite.
L’objectif principal du volume, qui s’adresse en premier lieu aux patient(e)s atteint(e)s d’un cancer, ainsi qu’à leurs familles et au personnel soignant, est celui de renverser l’imaginaire collectif lié au cancer, bouleversant les métaphores traditionnellement liées à la maladie pour en élaborer d’autres, désacralisant le cancer pour repenser la maladie dans une optique de retour à la vie. La métaphore est considérée dans sa nature d’outil cognitif, de cadrage mental d’un phénomène (dans ce cas, le cancer) et la création de nouvelles métaphores permet, selon Clivaz, de trouver de nouvelles approches pour faire face à la maladie d’un point de vue psychique et physique, favorisant le processus de guérison.
Le point de départ de la recherche de Clivaz est le constat de l’inadéquation entre les métaphores traditionnellement liées au cancer dans l’imaginaire collectif et les progrès de l’oncologie pendant les dernières années. La première partie du volume est consacrée au relevé des métaphores les plus courantes, recueillies dans un vaste corpus comprenant des textes spécialisés dans le domaine oncologique, mais également des textes de vulgarisation (brochures, émissions radio et télévisées, blogs, etc.), ainsi que des témoignages de patients, acquis à l’occasion d’un cycle de conférences en 2017, et des avis de professionnels. Il s’agit d’un résumé détaillé et documenté de la recherche médicale sur le cancer : à l’aide de chiffres et de données officielles, Clivaz parcourt les avancées de l’oncologie et l’histoire de la pathologie cancéreuse, afin de réfléchir à la gravité réelle de la maladie, ainsi qu’à son impact sur l’imagerie collective.
La deuxième partie du volume est consacrée aux métaphores récurrentes, et notamment aux métaphores dominantes dans l’imaginaire collectif, à savoir LE CANCER EST UN ANIMAL et LE CANCER EST UN ENNEMI. Les métaphores ancestrales du crabe, de la pieuvre, de l’araignée, puis les métaphores guerrières de la lutte sont passées en revue dans les documents et les témoignages des patients, et systématiquement analysées, afin de déconstruire les lieux communs et inciter les patients à porter un regard critique sur les images reçues. Chaque métaphore est illustrée par des documents, des textes littéraires, des images (tableaux, photographies, citations de films) qui rappellent au lecteur la multiplicité des stimuli auxquels nous sommes constamment soumis et qui contribuent à former notre vision de la maladie.
La troisième partie du volume et la quatrième sont consacrées aux stratégies nécessaires pour changer finalement de regard sur le cancer : le fait de donner un nouveau nom à la maladie, de récupérer des métaphores ancestrales pour cependant les adapter à une nouvelle vision du cancer, la création de ses propres images, font l’objet de la partie centrale de l’essai de Clivaz. Les mêmes métaphores analysées dans la deuxième partie sont donc reprises, renversées, mises au service d’une imagerie novatrice du cancer. La déconstruction et la reconstruction de l’imagerie métaphorique s’avèrent dans cette section du volume des processus particulièrement intéressants du point de vue de l’analyse du discours.
La cinquième partie est enfin un guide pratique pour les patient(e)s et les soignants, un guide pour repenser la maladie, la dire et l’affronter différemment, par des exemples concrets et des conseils de stratégies dans la vie quotidienne.
Le texte de Clivaz est un exemple extrêmement intéressant de synergie de disciplines apparemment distantes comme la linguistique, l’analyse du discours, la médecine, l’oncologie, la psychologie, l’histoire de la médecine. Outre son intérêt de guide pour les patient(e)s et le personnel soignant, cet exemple démontre une fois de plus que l’étude de la métaphore dépasse toujours le cadre strictement linguistique et s’étend nécessairement au cadre cognitif, psychique, ainsi qu’aux issues de l’analyse des discours, la métaphore s’avérant encore une fois un outil puissant de connaissance et de cadrage des phénomènes du réel.
[Micaela Rossi]

Per citare questo articolo:

Clara CLIVAZ, Les Métaphores du cancer ou la guérison maux à mots. La force du psychisme face à la maladie, Carnets de lecture n.40, 45, 0, http://farum.it/lectures/ezine_articles.php?id=612

Il logo di Farum

Questo sito è stato realizzato con DOMUS